Skip to content

Comment s’informer sur internet ? Etape 3 : De la pertinence des médias sociaux

2009 juin 4

Ce billet est la suite et fin d’une trilogie tentant de répondre à la question : Comment s’informer sur internet ? Rappel des précédents épisodes :

Après avoir vu les avantages de l’agrégation de flux RSS dans la recherche du carré d’or de l’information (étape 2), nous allons en voir les limites (et comment les parer).

Les limites de l’agrégateur de flux

Accéder à l’information via un agrégateur de flux RSS permet de répondre à 2,5 des 4 critères de mon carré d’or : l’accès à de l’information organisée et accessible au bon moment, ainsi que de l’information adaptée à ses centres d’intérêts.

Néanmoins, la seule utilisation d’un agrégateur de flux RSS pour s’informer implique deux problèmes majeurs.

Tout d’abord, il y a le problème de la sérendipité. Si on se contente de suivre quelques sites/blogs favoris, le risque est de n’entendre qu’un son de cloche, c’est à dire de se concentrer sur de l’information dont la diversité des sources et du contenu sera limitée. Cela diminue donc la probabilité de couvrir toute l’actualité et de faire des découvertes inattendues (critère 3 du carré d’or).

L’autre problème concerne la viabilité du système d’information (critère 4). Pour pallier au premier problème, on pourrait s’abonner à des centaines et des centaines de flux RSS : l’information serait ainsi diversifiée tant au niveau des sources que du contenu.

Mais vous l’imaginez bien : cela est impossible car trop chronophage. Il faudrait pouvoir déterminer les news les plus importantes, et ne lire que celles-ci. Malheureusement, un agrégateur de flux classique comme Google Reader ne le permet pas. D’ailleurs même sans avoir énormément de flux RSS, ce système peut devenir addictif (phénomène d’infobésité). Il est donc préférable pour une raison ou pour une autre de limiter son nombre de souscriptions et donc  de privilégier d’autres moyens.

Les médias sociaux sont la solution.

Pourquoi les média sociaux sont-ils intéressants?

Partons d’un exemple simple : A qui faites vous le plus confiance pour vous guider dans vos choix ?

Je pense que la grande majorité d’entre vous me répondriez : “à mes amis ou à un expert”. Logique ;-) .

Sur internet c’est pareil. Il faut en partie « sous-traiter » le travail de recherche et filtrage de l’information aux autres. Non seulement vous vous allègerez votre tâche de recherche d’information, mais en plus de cela, l’information que vous obtiendrez sera souvent plus pertinente.

Génial, mais comment faire ?

Profitez de la communauté, utilisez les digg-like !

L’avantage d’internet, c’est la masse d’acteurs présents au même « endroit » ainsi que l’interactivité, et encore plus dans l’association de ces 2 paramètres qui permet de générer un effet de réseau.

Pour ce qui nous concerne ici, l’effet de réseau réside dans la possibilité pour les internautes de jouer un rôle de recommandation, et ce sans leur demander un un effort important (un simple clic en général). Concrètement, cela donne les « digg-like », tous ces sites qui proposent aux internautes de voter pour les meilleurs articles, les meilleurs photos, les meilleurs vidéos etc.

Ainsi, la communauté joue pour vous le rôle d’un filtre : elle permet de faire ressortir du lot l’information essentielle.

Mais on peut encore perfectionner le système …

Ne suivez pas que des sites, mais aussi des personnes!

Les sites digg-like sont intéressants, mais leur véritable pertinence reste très théorique. En pratique, la qualité du filtre obtenu dépend bien trop fortement de la communauté qui y est rattachée. De plus, les algorithmes qui régissent ces systèmes sont parfois un peu obscurs.

D’autre part, il faut bien reconnaitre que le vrai signal est toujours un peu dissimulé (sinon ce ne serait pas drôle ;) ). Je veux dire par là que dans un système ou l’information est abondante comme sur internet, l’information est mâchée et remâchée, dupliquée et répliquée par les différents médias : les agences de presse, les blogueurs, les sites de presse en ligne etc … Mais d’où vient l’information à l’origine? Comment retrouver le signal ?

Vous avez bien des amis qui partagent des vidéo marrantes sur Facebook (ou autres perles du web), et vous vous demandez surement d’ailleurs d’où ils dénichent tout ça non ? Et bien imaginez la même chose, mais pour des articles intéressant, des buzz, bref de l’info.

Il y a sur internet des milliers de personnes expertes dans un domaine particulier et diffusent de l’information sur ce sujet (parfois juste des liens). Repérez ces personnes, et suivez-les ! Comprenez bien que l’important n’est pas de connaitre ces personnes, bien au contraire! Vous pouvez par exemple suivre des personnalités, des entrepreneurs, des artistes etc… où tout simplement des lambdas comme moi :) .

Ces personnes vous permettront de sauter les étapes. Plutôt que d’attendre que l’information soit reprise (et déformée) par les grands médias, ces personnes vous mèneront directement à la source. Vous gagnerez donc une longueur d’avance et éviterez la paraphrase, le charabia, enfin bref : le bruit…

Bon, tout cela a l’air bien compliqué, mais rassurez vous, des outils vous permettent de le faire facilement ! D’ailleurs, certains services vous permettent de combiner l’aspect communautaire et la possibilité de suivre des personnes (FriendFeed notamment).

Quelques outils à tester (parmi d’autres) :

Je vais vous présenter brièvement les quelques services que j’utilise.

  • FriendFeed : C’est ma source d’information n°2 après Google Reader. Ce site permet à la fois de suivre des personnes tout en profitant d’un système de digg-like, de systèmes de filtres très performants, d’une communauté active de personnes très intéressantes et de bien d’autres choses encore (il faudrait tout un billet pour vous présenter les avantages de ce service…). Sachez également que de nombreuses fonctionnalités de Facebook ont été piquées chez FriendFeed, c’est dire l’avant-gardisme de leurs créateurs… (update : FriendFeed ayant été racheté par Facebook en Aout 2009, le service est encore actif mais peu de gens l’utilisent. Je recommande désormais twitter ;-) )
  • Twitter : un service similare à FriendFeed (mais en beaucoup moins bien ;) ). Il ne vous permet que de suivre de personnes sans l’aspect « digg-like », ce qui est assez frustrant. Je le cite uniquement car Twitter a plus d’utilisateurs que FriendFeed, il est donc parfois inévitable de suivre ces personnes sur Twitter…
  • Delicious : Un site de « bookmarking social », c’est à dire de partage de favoris. C’est très pratique à la fois pour mettre de côté vos découvertes et ainsi les retrouver plus tard, mais également que pour en faire de nouvelles. De nombreux blogueurs  y publient leur veille de cette manière (la mienne est ici).  Vous pouvez ainsi choisir de suivre la veille de ces personnes soit via l’interface de Delicious, soit via RSS. L’aspect sémantique est également intéressant. En bref, un service que je trouve très utile!
  • Wikio.fr : Un site qui agrège les blogs français avec une dimension communautaire via les votes des internautes. Le système est loin d’être parfait, mais on y fait souvent des découvertes variées.
  • Meehive : Un site vous proposant d’établir un journal en ligne personnalisé selon vos centres d’intérêt. C’est assez bien foutu même si la dimension sociale n’est pas encore très valorisée. Ca va venir parait-il. Il y a d’autres sites de ce genre comme Dailyme.com. Ils sont loin d’être mes sources principales d’information, mais l’aspect « personnalisation » reste assez intéressant dans le cas d’une veille très ciblée. Il n’y a pas à ma connaissance de sites français proposant ce genre de services. (update : Meehive a fermé depuis l’écriture de cet article)
  • Enfin n’oubliez pas que vos amis sont aussi parfois de très bonnes sources d’informations, et que pour cela, tous les moyens sont bons : emails, Facebook, Google Reader, et même la voix :-)

N’oubliez pas non plus que l’étape « agrégateur de flux » reste selon moi un préalable indispensable,  même si d’autres vous diront le contraire. Surement que le système idéal réside dans l’association des différents outils, en exploitant au mieux les points forts de chacun…

Pour finir, je vous rappelle que votre recherche d’information doit être un processus qui nécessite un temps de rodage et des réglages permanents… Plus vous utiliserez les outils mis à votre disposition, mieux vous les maitriserez,  et plus vous découvrirez de nouveaux blogs, de nouvelles personnes, et au final, mieux vous serez informés!

Cette série de billet s’achève donc ici. J’espère que ces conseils vous auront été utiles, et surtout qu’ils vous auront donné envie de vous lancer! En tout cas n’hésitez pas à partager sur ce blog votre retour d’expérience, tant positif que négatif.

Sur ce, bonne veille à tous ! :)

Sur le même sujet...

10 trucs à savoir pour bien démarrer sur FriendFeed
Lancement de ma revue de liens !
Retour sur un an d'anti-hadopisme
6 Responses leave one →
  1. février 14, 2010

    Ça fait un moment que je surf avec l’envie d’être plus constructif, de découvrir plus de choses et de perdre moins de temps sur certains sites (facebook entre autre :p).

    Je connais bien sur déjà tous les services proposés (j’utilise Netvibes pour ma part) et j’ai plusieur fois tenté de réfléchir sur une veille organisée et fonctionnelle, mais sans jamais aller jusqu’au bout de l’exercice.

    Cette suite de billet m’a donné envie de m’y remettre sérieusement, donc je te remercie et te félicite de la clarté de la présentation et de l’argumentaire ^^ . Les critères du carré d’or sont bien pensés, je vais m’y pencher plus attentivement, merci !

  2. février 14, 2010

    Je suis content que cela t’ai aidé! C’est exactement ce pour quoi j’ai écrit cet article : donner des idées d’outils à utiliser pour profiter de son temps de manière plus constructive !

    Bonne chance dans cette aventure !

  3. alfred permalink
    mai 24, 2010

    idem, très bon article ! Moi aussi je vais mettre tout sa a ma sauce en partant de tes infos !! ^^

  4. mai 27, 2010

    Merci et bonne veille à toi !

  5. Illy permalink
    septembre 4, 2012

    J’ai découvert la veille grâce à ton article… J’avais l’impression d’avoir le choix entre la t.v les jeux sur internet et facebook. Bref m’abrutir ou m’abrutir et ton article est tombé à point nommé.
    Merci !

  6. septembre 5, 2012

    @Illy Hé bien, ça fait plaisir de savoir que cet article est encore utile trois ans après le lancement de ce blog ! Merci de ton message et bonne route à toi ;-)

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS