Skip to content

Tiens, Tête de Quenelle a 6 mois !

2009 novembre 26
tags:
by Stan

Cet article m’a fait réaliser que cela va faire 6 mois jour pour jour que je blogue. Alors bien sûr, je ne vais pas en faire un événement national, mais juste un petit bilan d’étape, qui ne peut pas faire de mal.

Tout d’abord, quelques stats :

Cet article est le 53ème, ce qui fait un rythme de 2 articles par semaine (en sachant que j’en suis à 13 revues de liens). Un rythme plutôt pépère donc, mais qui me va bien sachant que je lis énormément à côté!

Pour ce qui est du traffic, j’ai confortablement dépassé le seuil des 1000 visites mensuelles dont la plupart proviennent de sites référents (friendfeed en tête, au coude à coude avec twitter qui grimpe énormément). Au passage, petit coucou à Eric, mon premier apporteur de trafic dans la catégorie blog :-) .

analytics1

Coté moteurs de recherche, environ 14% donc, ce qui est plutôt faible j’imagine, mais c’est en constante augmentation depuis le début (effet de longue traine j’imagine :-) ). A ce propos, au palmarès des recherches incongrues ayant menées à mon site j’ai noté les recherches  »plis sous les yeux », « internet n’existe pas »,  »c koi le code source facebook »,  »changer ma vie »,  »j’ai une tete de geek » et bien d’autres encore… Et naturellement, le mot-clé m’apportant le plus de trafic est… « quenelle »! … ;-)

Enfin, concernant le nombre d’abonnés à mon flux rss, sachez qu’aux 645 abonnés affichés par feedburner à l’heure où j’écris, vous pouvez retirer mes 363 followers sur frienfeed eux aussi comptabilisés par feedburner (oui c’est nul, je sais). Bon il reste donc quand même 282 lecteurs théoriques, soit bien plus que je n’aurais osé imaginer il y a 6 mois ! Merci à vous de m’accorder cette confiance :-) .

Quelques faits marquant :

En 6 mois, ce blog a réussi à me fait vivre :

Des effets secondaires inattendus plutôt encourageants donc ! Mais passons outre les médailles.

Quelle mission pour mon blog ?

Après avoir relu mon premier article, il me semble que j’étais à l’époque encore un peu vague quand à ma « mission » de blogueur. Car il ne faut pas se le cacher, le blogueur a toujours un certain objectif qui le pousse à continuer, à l’image de ce qu’Eric appelle la responsabilité du blogueur que celui-ci s’impose lui-même en fait. Si cette motivation n’est pas toujours exprimable facilement, je crois néanmoins m’en être rapproché il y a quelques semaines lorsque l’expression de « facilitateur de révolution numérique » m’est venue à l’esprit. Détaillons.

En tant que « techno-optimiste », j’essaye non seulement de démonter certains préjugés assez répandus à propos d’internet, mais surtout de montrer les impacts positifs d’internet et comment en profiter à titre personnel (ou associatif par exemple ;-) ). Il faut donc bien l’avouer quelque part : j’essaie d’évangéliser / militer (Bien ou pas, je vous laisse juger ;-) ).

Mais je m’efforce surtout d’être dans une démarche de pédagogue : j’observe, j’explique, je démontre les changements apportés par les nouvelles technologies, y compris les changements potentiellement négatifs. Et j’invite naturellement à la discussion afin d’imaginer l’avenir de notre société. Aussi, j’essaie de garder un propos compréhensible par tous, car je ne veux laisser personne derrière.

Enfin, je considère que ce blog n’est qu’un tremplin, un point de départ. Dans l’idéal, chacun de mes articles a pour but de susciter la curiosité de mes lecteurs pour les inciter à aller voir plus loin notamment en cliquant sur les nombreux liens que je diffuse. C’est d’ailleurs typiquement l’objet de ma rubrique de liens ainsi que des liens que j’ajoute souvent en bas de chaque article ;-) . Mon blog n’est qu’une porte ouverte vers un univers immense et tout autant passionnant : l’univers des blogs, et autres médias sociaux. De belles choses s’y passent, pour autant qu’on veuille bien y jeter un oeil!

Pour résumer voilà donc comment je vois à l’heure actuelle ma « responsabilité de blogueur » : faciliter la révolution numérique en expliquant et en montrant les évolutions possibles de la société, imaginer différemment le monde de demain et donner des clés de lecture et des astuces pour permettre à chacun de profiter du vent qui tourne. Vaste programme.

Cette mission est plutôt exigeante (surement idéaliste également), et je ne prétends nullement y arriver! Mais c’est en tout cas ça qui me motive à écrire aujourd’hui. A bon escient j’espère :) .

Sur le même sujet...

Quelle stratégie web pour les associations ?
Qui a encore besoin des médias traditionnels ?
Six questions pour 2012
6 Responses leave one →
  1. novembre 26, 2009

    Oui, ton blog se développe bien. Tu fais bien d’écrire peu d’articles, mais de qualité. Exemple personnel: un de mes premiers articles, très long, qui m’a pris beaucoup de temps (interview de plusieurs personnes) continue de m’apporter des visiteurs et m’en a apporté des milliers en quatre ans. Donc, sur le moyen et le long terme, ton blog prendra de la « valeur » (une valeur surtout en terme d’information).

    Un petit détail: à un moment je me suis demandé quelles étaient tes relations avec Friendfeed. Maintenant je pense que tu es indépendant d’eux, mais au départ je trouvais « louche » que tu sois si enthousiaste pour leur service. Mais , après tout, pourquoi pas!
    Au fond, c’est ça le problème du blogueur: les gens veulent qu’il soit de telle ou telle façon. Récemment, je me suis fait un peu agressé parce que j’avais cité Jacques Attali: pour une partie de mon lectorat, très « wild », cette référence était insupportable, et il fallait absolument que je colle à l’idée qu’ils se font vaguement de mon blog!

    Bon vent!

  2. novembre 26, 2009

    Merci Eric pour tes encouragements ! Tu es clairement un modèle pour moi question blogging, et je crois que tu as raison : tout se joue sur le long terme et la qualité des articles ;-)

    Sinon à propos de friendfeed, je n’ai réalisé qu’après que mon comportement pouvait paraitre étrange (j’étais encore très « jeune » dans le secteur à ce moment là). Tu n’es d’ailleurs pas le premier à me le reprocher…
    Mais quoi qu’en pensent les gens, je n’ai fait ça que par pure conviction pour le service en (notamment en comparaison avec twitter). Il faut dire également qu’il y a eu un effet d’opportunité pour moi : j’étais très bien placé pour parler de friendfeed à ce moment là vu que j’étais un des seuls « vrai » utilisateurs français de longue date…

    Bon vent à toi aussi, moi je mets le cap au Nord demain :)

  3. novembre 26, 2009

    Je ne peux que saluer une telle fréquence et qualité de publication : en 6 mois, avoir géneré autant de visites, et d’abonné n’est que la récompense de ton travail.
    Nous blogueurs, savons trop le travail que représente l’animation quotidienne d’un tel support, souvent en complément de nos vies actives (études travail).

    Je me demande toujours à quel point il faut être passionné (et geek) pour retourner sur le Net après une journée complète à bosser devant son PC :)

    En tout cas bon courage pour les prochains mois/années je l’espère !

  4. novembre 26, 2009

    Félicitations Stan, t’es motivé et tu commences à t’y connaître sérieusement ! Essayes de développer encore et encore ces compétences, il viendra un temps ou tu pourras valoriser ça ; ce n’est pas la spé E-Marketing qui va t’apprendre grand-chose… ;) Ceci étant dit, partageons notre savoir-faire, comme l’a fait Thibault en créant bde-essca.com (je suis toujours impressionné par son travail sur ce site).
    Bonne continuation !

  5. novembre 27, 2009

    Stan, je ne peux que me joindre aux autres commentaires. :) Te connaître et interagir avec toi ont été un privilège qui, j’espère, s’étendra dans le temps à mesure que tu grandiras dans la blogosphère! :)

  6. novembre 27, 2009

    @Yannig : j’ai déjà réussi à valoriser ça (dans mes recherches de stage notamment) et je suis sûr que toi aussi tu pourrais ;-)

    @Clément : oui il faut vraiment être fou… ;-)

    @JP : Le privilège est pour moi aussi ;-)

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS