Skip to content

Owni se crashe en plein capitalisme

2012 décembre 5
by Stan
owni

C’est Rue89 qui lance la nouvelle, mais les mots d’Étienne feront office d’introduction :

Owni, ce média né dans la résistance contre Hadopi est sur le point de fermer. Cela ne m’étonne pas beaucoup, mais c’est avec une certaine tristesse que je revois le parcours de cette étoile filante qui s’est cramée les ailes plus vite que prévue. Dommage.

J’ai fait un bout de voyage chez Owni. C’était en 2011, pendant six mois. Pas même diplômé, encore moins encarté, je découvrais les joies de la petite rédaction de la rue de Malte, sa moquette fatiguée, (par) les apéros à répétition, ses moments de peine, de joie… Le tout dans des bureaux largement sous-dimensionnés, mais entouré de talentueux collègues, et des chats. Beaucoup de chats.

Owni fut pour moi l’école de journalisme que je n’ai pas faite. Jusque là « simple blogueur », j’y ai fait mes armes et ai quasi tout appris des petits trucs de journalistes. Pendant cette période fascinante, intense, j’ai même eu la liberté d’affuter ma plume sur les sujets qui me portaient à coeur : l’économie, le revenu de base, la dette, la monnaie, les monnaies… Pour tout cela, je ne serai jamais assez reconnaissant envers ceux qui m’ont permis de rejoindre l’équipe, m’offrant cette chance rare d’apprendre autant à leur coté.

La recette sans l’oseille

On ne pourra pas reprocher à Owni de ne pas avoir essayé. On peut même la féliciter d’avoir réussi a créer une intéressante collaboration entre journalistes développeurs, graphistes. La sauce prend, mais l’oseille manque dans la recette.

En fait, le modèle initial de 22 Mars, agence web et de création d’application n’aura jamais été suffisamment rentable pour éponger une masse salariale globale structurellement trop importante face à de (potentiels) revenus récurrents de la structure. Impossible d’équilibrer durablement l’ardoise dans ces circonstances, ce qui est d’autant plus rageant alors que des millions tombent juste à coté.

Du coup, tel un hamster dans sa roue, il a fallu courir après les sousous, attraper le prochain barreau à temps pour empêcher le navire partir à la dérive. De levées de fonds en levées de fonds, le journal y a perdu des plumes… Ses plumes… Et n’a jamais réussi à s’envoler de nouveau.

Jean-Marc Manach, journaliste de Owni.fr

Les plans sur la comète

Assis sur un siège de stagiaire éjectable, je m’envole vers d’autres horizons à l’été 2011, au moment où la soucoupe traverse le brouillard. À la faveur d’investisseurs prêt à (re)mettre le couvert, la soucoupe se relève. Mais, même à quelques années lumières de là, le crash semblait fatal.

En fait, l’Owni a subrepticement dévié de sa trajectoire initiale. Propulsée dans une lutte contre la furie de l’hadopisme et en faveur de nouveaux utopismes, la soucoupe part finalement s’envoler vers d’autres cieux. Le plan de vol dont certains rêvaient, celui d’un véritable média citoyen et décentralisé, laisse sa place aux rêves de Californie, qui hantent le bureau voisin de la rédaction.

Comme Narvic l’avait pressenti, il n’y aura pas de place pour tous les passagers. Fabrice, Thierry, Zoupic… (et d’autres qui se reconnaitront…) un à un, les nombreux pionniers qui avaient aidé la soucoupe a décoller, s’en désolidarisent. Et pendant qu’elle continue sur sa lancée, les KP* sont délaissés, laissant leur place aux papiers d’une routinière qualité (internet, open-data, fablabs, surveillance, terrorisme).

Mais la soucoupe tourne en rond dans sa bulle, et n’a jamais pu redescendre sur Terre.

Aurait-t-elle dû garder le cap initial ? S’en remettre plus entièrement à sa communauté ? Les contreparties que cela impliquait n’ont pas été envisagées. Cela était peut être encore trop ambitieux à l’époque. D’autres le feront bientôt.

Trou noir

Pas facile de naviguer à vue dans un système monétaire parsemé de trous noirs. Aspiré par les contraintes d’un système qui laisse décidément bien peu de place à tout ce qui ne profite pas au grand Kapital, Owni va laisser un grand vide, lui aussi. Mais les vaillants owniens qui ont éclairé l’obscurité pendant ces trois dernières années, eux n’ont certainement pas à rougir.

<boutade> Et vivement le revenu de base /-) </boutade>


Paternité Abode of Chaos PaternitéPas d'utilisation commercialePartage selon les Conditions Initiales Ophelia Noor

* KP = jargon signifiant « cross-posts », articles de blog republiés

Recitifé: 2011 au lieu de 2010 (les années passent vite, mais quand même…)

Sur le même sujet...

Non, la dispersion des commentaires sur les réseaux sociaux ne va pas tuer les blogs
On s'en fout des roms !
12 sites d'information pour affronter 2012
7 Responses leave one →
  1. décembre 6, 2012

    Mais comment peut-on croire que l’on peut générer une activité économique en € monnaie privatrice sans être totalement affilié au créateur de l’€ ?

    Le créateur de l’€ fait en sorte que l’€ ne puisse pas circuler là où l’opposition à ses principes se développe.

    Et donc comment l’opposition aux principes d’une monnaie privatrice peut-donc espérer développer une activité économique libre sans s’appuyer elle-même sur une monnaie à code monétaire libre ?

    L’incohérence mène aux contradictions, les contradictions mènent aux désillusions, les désillusions sont d’autres formes de la faillite.

  2. décembre 7, 2012

    Dis donc cher ex-stagiaire d’Owni :) Je t’ai appris à mettre les crédits sous une photo mais a les publier en bonne qualité aussi et pas pixellisées ! Normalement la version téléchargeable sur flickr est nickel /-) A bientôt Stan !

  3. décembre 7, 2012

    Ahahaha j’avais prévu de mettre l’image en petit sur le coté, d’où la taille! Mais JMM est trop beau alors j’ai changé d’avis /-) J’avais même prévu de réuploader une version de bonne qualité, en me disant qu’on allait me tomber dessus… ça n’a pas manqué ! Quel professionalisme de ta part en tout cas :-)

  4. toto permalink
    mai 7, 2013

    (stan, t’as abandonné tetedequenelle depuis décembre, c’est pas bien, j’suis sure que j’suis pas la seule a qui ca manque)

  5. toto permalink
    mai 7, 2013

    (va voir dans tes spamms, t’as la transcription de La Bas Si j’y suis d’auj sur le RDB)

  6. octobre 6, 2013

    Dommage la mort de ce blog intéressant…

Trackbacks and Pingbacks

  1. La soucoupe Owni se crashe en plein capitalisme | e-collaborative | Scoop.it

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS